De l’altérité et invisibilité des groupes pastoraux au Soudan – Barbara Casciarri

De l’altérité et invisibilité des groupes pastoraux au Soudan.

Barbara Casciarri

MCF en anthropologie, Université Paris 8, LAVUE

barbara.casciarri@gmail.com

de Barbara Casciarri

Au Soudan, pays où les groupes pastoraux ont constitué historiquement une composante significative qui a gardé un rôle important jusqu’à nos jours malgré des processus de transformation profonds, un imaginaire répandu établit une dichotomie nette entre les sédentaires et les pasteurs nomades. Stigmatisés par une série de connotations négatives (irrationalité écologique, inefficacité productive, conservatisme socio-culturel, archaïsme des formes politiques), ces derniers font figure d’archétype de l’altérité dans un discours dominant marqué par une certaine continuité entre l’époque coloniale et post-coloniale et partagé par un ensemble d’acteurs assez varié.

En même temps, cet « autre » qui sont les groupes pastoraux ont fait l’objet d’une « invisibilisation » à plusieurs niveaux : la sous-estimation dans les recensements, le manque de prise en compte dans les politiques économiques, la faible représentation dans les instances du pouvoir. La marginalisation symbolique (correspondant à une marginalisation concrète) de l’élément pastoral, couplée de l’assignation du dernier à un statut d’« altérité » forte, empêche parfois de saisir les dynamiques complexes de stratification interne et l’insertion de certaines élites pastorales dans les enjeux de pouvoir des groupes dominants au niveau national. Basée principalement sur des recherches anthropologiques conduites dans les derniers vingt ans auprès de groupes pastoraux arabophones du Soudan actuel, cette contribution essaie de réfléchir sur l’apport d’une « perspective pastorale » à la critique des tendances réductrices d’un complexe de dichotomisation des catégories utilisées pour penser les Soudans et ses populations.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *